LIVRAISON GRATUITE : Shack Honey Rum & La Hechicera

Le rhum Don Papa

L’histoire du rhum Don Papa

Le nom de Don Papa fait référence à un révolutionnaire philippin du nom de Dionisio Magbuelas, surnommé Papa Isio. Ce contremaître d’une plantation sucrière, également guérisseur, a participé à la révolution contre les colons espagnols. L’archipel a pris son indépendance vis-à-vis de l’Espagne en 1898, mais il a été envahi par les américains dans la foulée. Don Papa a combattu l’envahisseur jusqu’en 1908, année où il a été emprisonné, pour mourir 3 ans plus tard.

Les Philippines ont fini par obtenir leur indépendance en 1946.

 

Don Papa est une marque de la Bleeding Heart Rum Company, née en 2012. Grâce à son expertise dans le domaine des spiritueux, Stephen Carroll a vu arriver de loin la progression du rhum. Il a ainsi tenté sa chance, avec succès.

Ce rhum est produit sur l’île de Negros, surnommée localement Sugarlandia. On y produit 60 % de la canne à sucre du pays. Les Philippines sont un poids lourd du sucre dans le monde. Elles sont aussi l’un des plus gros producteurs et consommateurs de rhum, notamment avec la marque Tanduay. C’est un français qui a implanté la première usine sucrière sur l’archipel en 1840.

Don Papa a connu un succès remarquable depuis son lancement. Il reste toutefois un produit de niche comparé à des géants comme Havana club ou Bacardi.

 

Son style parfumé et sucré a su séduire de nombreuses personnes découvrant le rhum. On peut également attribuer une partie de cette réussite à l’agence de design new-yorkaise Stranger & Stranger. C'est la même qui est à l’origine de l’identité graphique du rhum épicé Kraken.

 

La production du rhum Don Papa

Don Papa est produit à la distillerie Bago, qui officie depuis 1902. Cette installation qui s’étale sur 115 hectares produit également un gin et un brandy qui figurent parmi les plus gros vendeurs en Asie.

 

La mélasse vient donc de l’un des moulins / sucreries de l’île. Il date des années 1920 et est entièrement autonome en électricité, car sa chaudière est alimentée par la bagasse de la canne. Les plantations se situent au pied du volcan Kanlaon, terrain propice au développement de la canne noble.

Negros Occidental a toujours été la capitale du sucre des Philippines. Grâce à cette parfaite combinaison du climat, de la géographie et de la richesse du sol volcanique sur l’île, Negros est idéalement situé pour une production de canne à sucre. Léger et fruité au nez tout en étant doux et délicat sur le palais, la couleur légèrement ambré de Don Papa a un long final, riche avec des arômes de vanille, miel et de fruits confits.

 

La fermentation se déroule sur 4 jours, à l’aide de levures cultivées sur place. Le rhum est ensuite distillé en colonne. Il est réduit à 65 % avant d’être placé en ex-fûts de bourbon du Kentucky. Il est filtré à froid avant d’être embouteillé.

Si le Don Papa classique est un rhum additionné de liqueur vanille, les éditions spéciales comme le Rare Cask, Sherry Cask, ou encore Sevillana sont des expressions plus sèches, non filtrées, qui s’adressent à des amateurs plus confirmés.

Don Papa est un rhum traditionnel distillé et vieilli en fûts de chêne au pied du Mon Kanlaon et est apprécié pour son caractère fruité.

Celui-ci est une porte d’entrée assez fréquente pour accéder à l’univers du rhum grâce à ses arômes doux et gourmands.

Ce rhum particulier qui dévoile la richesse du terroir de l’île de Negros Occidental a reçu en 2013 le prix du meilleur produit Cocktail & Spirit 2013. Cette même année, il a remporté également deux médailles d’or au San Francisco World Spirits.

 

Les notes de dégustation du rhum Don Papa:

AU NEZ: mandarine, banane, vanille.

EN BOUCHE: ronde, cake aux fruits, orange.

LA FINALE: longue, abricot, cannelle.