LIVRAISON GRATUITE : Shack Honey Rum & La Hechicera

La maison Valera, d'un chapeau de paille à une renommée internationale

Les origines

Autrefois, lorsqu'on évoquait le Panama, on pensait directement aux chapeaux de paille, au savoir-vivre des habitants ou encore aux vacances, mais personne n'évoquait le rhum. Pourtant, ce pays possède une richesse précieuse, l'eau-de-vie de canne à sucre.

Pendant un siècle, la famille Valera s'est occupé des activités liées à la canne à sucre, ce qui a permis au pays d'avoir une stabilité au niveau des ressources. Peu après l'indépendance de la Colombie en 1908, un homme nommé José Valera Blanco créa la première sucrerie du pays. Petit à petit, l'entreprise familiale s'agrandit et les fils de Don José prennent part aux affaires. 

Trois de ses fils ont décidé d'ouvrir une distillerie nommée "Seco Herrerano" en référence à la province où se situe le domaine. Le succès ne s'est pas fait attendre, très vite, on a commencé à entendre parler de cette distillerie, qui encore aujourd'hui, est le leader sur le marché des rhums blancs. 

Dans les années 70, le succès de l'entreprise de Varela les pousse à s'installer dans une nouvelle distillerie plus grande qu'ils appelleront "Don José". Elle durera jusqu'en 1976. 

Héritage

Aujourd'hui, même si José Valera Blanco est décédé, il a laissé derrière lui un héritage considérable, son amour pour la tradition. Les affaires ne s'arrêtent pas au contraire, la 3e génération de Valera étend son savoir-faire à l'élaboration de rhums vieux. La première marque qu'il ont lancé fut "Abuelo" ce qui signifie grand-père en espagnol, en hommage à José Valera Blanco.

Les traditions continuent et sont encore aujourd'hui respectées, la méthode utilisée pour l'élaboration des rhums vieux s'appelle "le système de Solera". Elle consiste à superposer les fûts selon une périodicité spécifique et un ordre bien précis. Même si cette méthode prend du temps et demande de la main d'oeuvre, elle permet d'accélérer le vieillissement par brassage et aérations successives, ce qui donne au rhum une rondeur et limite la différence entre les fûts. 

De nouveaux horizons  

La maison Varela existe maintenant depuis 1996 et est implantée sur la zone de Colon à proximité du canal. Les premières ambitions étaient de s'exporter dans des pays proches du Panama, comme l'Amérique latine, l'Equateur ou encore le Costa Rica en revanche l'Amérique du Nord a très vite été mis de côté dû aux relations complexes qu'ils entretiennent. 

Ce qui a suscité beaucoup de débats à été le contrôle de la zone du canal qui a été construit par Ferdinand de Lesseps. Les Etats-Unis ont envahi le pays en 1989 afin d'empêcher les trafics de drogue dans le pays, majoritairement dirigé par le général Norieva. En 1999, le canal est finalement redevenu panaméen et aujourd'hui, le commerce a remplacé les conflits, pour le plus grand bonheur de la maison Varela. 

Aujourd'hui, on peut retrouver du rhum Abuelo dans plusieurs pays d'Europe. Une belle histoire qui nous permet de comprendre tout le processus derrière un rhum riche en tradition et en saveurs. D'ailleurs, vous avez de la chance, nous en avons pour vous! N'oubliez pas de vous en procurer sur notre site web